accueil caractéristiques documentation blogue prix contactez-nous

Caractéristiques — Conception de questionnaires

Nombre de questions dans un questionnaireillimitéUn questionnaire particulier comporte une limite non contraignante de 3398 questions, tant ouvertes que fermées — des questionnaires plus longs (!) pourraient être liés en cascade. Le contexte de la collecte de données par le biais du Web impose cependant des limites à la longueur et à la complexité des questionnaires.
Nombre de catégories de réponses à une question donnéeillimitéChaque question peut comporter un nombre illimité de catégories de réponse. Par exemple, en théorie, une liste complète des municipalités pourrait être affichée à l'écran. À l'évidence, le concepteur de questionnaires devrait savoir limiter la tâche imposée à la personne complétant la fiche de collecte de données.
Questions à réponse unique ou à choix multipleokLe système peut accepter plus d'une réponse à une question donnée ou imposer une réponse unique. On trouvera davantage d'information sur cette caractéristique dans la discussion des possibilités de validation des données.
Questions ouvertes ou semi-ouvertesokUne question peut être complètement fermée (c'est-à-dire qu'elle comporte tous les choix possibles), partiellement ouverte (où un ou plusieurs choix permettent de clarifier une réponse, p.ex. « Autre, veuillez préciser ») ou complètement ouverte (p.ex, « Veuillez décrire les raisons qui... »).
Choix de réponse limités par mot-clefokLes choix de réponses d'une question peuvent être limités par un mot-clef (une chaîne de caractères, en fait) fourni, par le participant, dans une autre question. Par exemple, on pourrait demander au participant de fournir quelques lettres du nom de sa municipalité de résidence et ensuite lui demander de sélectionner le bon nom en affichant une liste des municipalités dont le nom comporte ces quelques lettres.
Questions à réponse numérique validéeokUne question ouverte ou semi-ouverte peut recevoir des réponses de type exclusivement numérique (p.ex.:  «Combien avez-vous dépensé pour... »). Ces réponses peuvent être bornées par un minimum et un maximum et décrites en termes de longueur et de nombre de décimales.
Questions cul-de-sacokUne question cul-de-sac interrompt le questionnaire sans clore le dossier. La personne complétant l'entrevue ne peut pas continuer à avancer dans le questionnaire (elle peut cependant reculer), mais elle n'est pas éjectée hors de l'entrevue non plus.
Permutation aléatoire de séries de questionsokPour éviter les effets associés à la séquence de présentation des questions, les concepteurs de questionnaires exigent souvent que les questions appartenant à un bloc logique soient posées dans un ordre différent d'une personne à l'autre. Le système permet ce type de permutation de questions, tant dans une présentation séquentielle des questions que lorsque celles-ci sont regroupées sur un même écran ou dans un tableau. Les séries de questions permutées peuvent être regroupées en sous-groupes; par exemple, on peut permuter cinq groupes de deux questions tout en conservant les paires de questions contiguës. Il est aussi possible de permuter des questions placées à l'intérieur d'autres permutations (à l'infini); reprenant l'exemple précédent, dans les groupes de deux questions (ou certains d'entre eux), les questions pourraient être présentées dans un ordre aléatoire.
Permutation aléatoire de choix de réponsesokPour éviter les effets associés à la séquence de présentation des choix de réponse, les concepteurs de questionnaires exigent souvent que les catégories soient présentées dans un ordre différent d'une personne à l'autre. Le système permet ce genre de permutation pour l'ensemble des catégories ou un sous-ensemble de celles-ci, tant dans une présentation séquentielle des questions que lorsque celles-ci sont regroupées sur un même écran ou dans un tableau.
Inversion des choix de réponsesokPour éviter les effets associés à la séquence de présentation des choix de réponse, les concepteurs de questionnaires exigent souvent que les catégories soient présentées dans un ordre différent d'une personne à l'autre. Dans certains cas, comme lorsque les réponses sont logiquement ordonnées, la permutation des choix n'est pas souhaitable. Le système permet d'inverser l'ensemble des catégories ou un sous-ensemble de celles-ci, tant dans une présentation séquentielle des questions que lorsque celles-ci sont regroupées sur un même écran ou dans un tableau.
Calculs complexes sur la base des réponsesokIl est possible, en temps réel au cours de collecte de données, d'effectuer des calculs complexes à partir de l'information recueillie aux questions précédentes ou à partir d'information provenant d'une autre base de données (prépopulation). Les résultats de ces calculs peuvent ensuite être stockés dans la base de données, affichés à l'écran ou réutilisés dans d'autres questions; ils peuvent aussi déterminer des sauts à l'intérieur du questionnaire.
Nombre de langues intégrées dans le script de questionnaireillimitéPour assurer le parallélisme des versions du questionnaire, toutes les versions linguistiques du texte du questionnaire sont intégrées dans un même fichier. On dispose ainsi d'une seule copie multilingue plutôt que plusieurs versions en parallèle.
Insertion d'éléments graphiquesokLe système permet d'intégrer des éléments graphiques (images statiques ou dynamiques, logos, capture d'écran, animations Flash, etc.) dans toutes les portions de la page présentée à l'utilisateur. De cette façon, l'en-tête du questionnaire peut comporter le logo de l'entreprise; une question peut afficher une page Web visitée; des catégories de réponse peuvent illustrer différents concepts; le pied-de-page peut reprendre l'identité corporative; etc.
Structure hiérarchique de donnéesokTypiquement, toutes les données d'un projet sont contenues dans une seule base de données CallWeb. Parfois, cependant, une structure de données plus complexe est nécessaire. Par exemple, dans une étude sur l'emploi, une partie d'un questionnaire pourrait porter sur un ménage et une autre partie, sur chacun de ses membres. Il serait possible, bien sûr, de créer un grand nombre de blocs de questions pour accommoder le plus grand ménage, mais ce n'est pas une méthode efficace. C'est là qu'interviennent les structures hiérarchiques (ou non rectangulaires). Dans un projet hiérarchique, un projet CallWeb maître agit comme base de données parent (dans notre exemple, il traiterait du ménage). Un ou plusieurs projets « enfants » sont reliés à la base maître par des liens appelés « relations »; il n'y a pas de limite au nombre de relations dans un projet et les projets enfants peuvent avoir des enfants eux-mêmes. Par exemple, un ménage peut comporter plusieurs membres et chaque membre pourrait avoir plusieurs emplois.
English